Vol de données personnelles : que faire ?

En France, comme dans d’autres pays, le vol de données constitue l’une des menaces majeures en matière de sécurité informatique. Il touche les particuliers, les entreprises, ainsi que leurs clients. Il est donc indispensable d’avoir une bonne connaissance du problème, pour s’en prémunir à l’aide d’un logiciel de protection adapté.

Qu’est-ce que le vol de données ?

Le vol de données consiste à prendre des informations à caractère personnel ou professionnel sans le consentement du propriétaire. Il peut s’agir d’une fuite de données en interne, qui ne passe pas forcément par un réseau connecté. Dans le cadre d’une cyberattaque, les pirates informatiques se servent d’Internet pour infiltrer le système. La violation du protocole de sécurité peut emprunter différentes formes, selon la complexité des protections en place et les compétences des cybercriminels.

Les différents types de vol de données

En fonction des mesures de sécurité et du profil de la cible, comme une entreprise, le vol d’information implique un long processus pour franchir les lignes de protection successives. On distingue alors plusieurs méthodes d’infiltration :

  • la stéganographie : cette technique dissimule un contenu infecté au sein d’un fichier pour s’infiltrer sans se faire détecter. Le pirate peut ensuite s’immiscer dans le système de data ou créer une porte dérobée ;
  • la rémanence des informations : même après un formatage, il subsiste toujours des traces de données. En disposant du support, il suffit d’utiliser un outil de récupération ;
  • le tunneling : un protocole DNS est détourné de son usage premier, pour servir de passerelle d’exfiltration à des milliers, voire des millions d’informations ;
  • le SSFR (Server-Side Request Forgery) : le procédé s’attaque à un site en ligne par le biais du serveur d’hébergement pour exploiter les failles de sécurité (voir comment faire un audit de sécurité).

Comme évoqué précédemment, on peut également s’attarder sur l’accès physique, qui implique la présence en interne d’une personne mal intentionnée pour infiltrer le système informatique.

Les vols de données célèbres

Afin de sensibiliser les entreprises et les particuliers à une telle menace informatique, rappelons que plusieurs vols de données célèbres ont eu lieu. En 2020, Doctolib, site de santé en ligne pour prendre des rendez-vous chez un praticien, a été victime d’une cyberattaque. Les informations concernant des milliers de rendez-vous ont été dérobées. Autre fait représentatif qui date de 2014 : l’enseigne Home Depot s’est vue subtiliser les données de millions de cartes de crédit aux États-Unis, ainsi qu’au Canada. 

Vol de données personnelles : que faire ?

Grâce à une protection informatique performante, il est possible d’anticiper ce type de cybermenace. En cas de vol de données avéré, plusieurs solutions peuvent être mises en œuvre pour minimiser l’impact sur son activité. Voici quelques conseils et bons réflexes à appliquer pour s’en prémunir, et gérer au mieux les conséquences d’un piratage d’informations.

Que faire en cas de vol de données ?

Si une violation du système de sécurité a été constatée, il convient d’identifier la gravité du préjudice. Par exemple, une information sensible au sein d’une entreprise, ou des données personnelles de clients. Par la suite, des mesures doivent être adoptées pour endiguer la fuite de données et en diagnostiquer les causes. Il est également important de notifier le problème aux personnes lésées, afin qu’elles prennent les précautions nécessaires. Notamment pour éviter l’usage frauduleux de leur carte de crédit ou l’usurpation de leur identité.

Comment se protéger du vol de données ?

À titre préventif, vous pouvez mettre en place une protection informatique adaptée à la maison ou à une entreprise. C’est le cas de Kaspersky Total Security qui améliore la sécurité de vos données. Compatible avec différents systèmes d’exploitation (Windows, macOS, Android…), ce logiciel endigue les menaces d’Internet, et dispose d’outils performants. 

Il est possible de réaliser des sauvegardes en ligne, afin de restaurer plus facilement son système. Quant à l’utilisation d’un coffre virtuel avec mot de passe secret, cet ajout permet de chiffrer les données. Il est également recommandé de contrôler régulièrement l’état de son système de data ; qu’il s’agisse de serveurs, de solutions de stockage ou de sites Internet.

Découvrez Kaspersky Total Security