Anti-tracking : comment ne pas être pisté sur Internet ?

Stratégie commerciale qui consiste à cibler les internautes pour connaître leurs habitudes de navigation et de consommation, le tracking est désormais utilisé par une grande majorité des départements marketing des entreprises digitales. On vous explique comment vous servir des outils anti-tracking existants. 

Qu’est-ce que l’anti-tracking ?

L’anti-tracking est l’ensemble des outils vous permettant de ne pas être pisté sur Internet, que vous soyez sur votre mobile Apple (iPhone, iPad), Android, ou sur votre ordinateur. En effet, les internautes craignant de plus en plus pour le respect de leur vie privée, ils sollicitent désormais des techniques pour bloquer les trackers.

Protection des données personnelles

Si vous naviguez sur le web sans aucune protection, vos données personnelles sont en danger. Faites par exemple une recherche sur des casques Gamers, et vous allez sans doute vous voir proposer dans les heures ou les jours qui suivent au moins une publicité pour ce type de produit au fil de votre navigation. 

En effet, vos données personnelles (recherches sur Internet, sites consultés, adresse IP, etc.) sont identifiées et collectées par les différents sites (Google va par exemple pouvoir vous proposer des Google Ads très ciblées) et les applis que vous consultez (par exemple un GPS qui vous localise). Ils utilisent pour cela différents types de trackers, comme des cookies installés sur votre navigateur, des compteurs de site web capables de collecter les informations de ces utilisateurs, etc. 

Les bonnes pratiques

Afin d’échapper à ce pistage massif, vous pouvez déjà changer quelques habitudes qui empêcheront certaines de vos données personnelles d’être collectées par les sites web.

Ainsi, vous pouvez supprimer manuellement depuis votre navigateur, ou paramétrer la suppression automatique, des différents éléments permettant la collecte de vos données : les cookies, le cache et l’historique. Attention cependant, la suppression de ces données implique également celles de certains éléments vous faisant gagner du temps pendant votre navigation. Par exemple, il vous faudra vous identifier à chaque fois sur les sites qui demandent un nom d’utilisateur et un mot de passe (c’est le cas par exemple des réseaux sociaux), ou les pages que vous consultez souvent devront être chargées à chaque fois de zéro, ce qui ralentira le temps d’affichage. Pour empêcher cela, la solution est de désactiver seulement les cookies tiers. Découvrez les mots de passe les plus utilisés à éviter.

Parmi les autres solutions servant à empêcher la collecte de vos données personnelles, il y a aussi l’utilisation de moteurs de recherche ne conservant pas ce que vous tapez (DuckDuckGo, Startpage), du mode navigation privée de vos navigateurs, et évidemment d’un anti-tracker dédié.

Quel anti-tracker (anti-traceur) choisir sur Chrome, Firefox, Safari…?

Avant de se plonger dans le choix d’un anti-tracker, sachez que tous les navigateurs ne pratiquent pas la même politique en termes de collecte de données. Parmi les plus connus, Google Chrome est celui récupérant le plus de données personnelles, tandis que Firefox et Safari proposent de nombreuses fonctionnalités pour conserver au maximum votre anonymat. 

Cela étant dit, il existe des anti-trackers qui sont des extensions de navigateur spécialisées dans le blocage de traçage. Le plus connu est sans doute Adblock Plus qui empêche à la fois les bannières de publicité d’apparaître et les sites web (dont les réseaux sociaux) de suivre vos actions. De plus en plus utilisé, l’anti-tracker Ghostery est disponible à la fois sur ordinateur (via son extension de navigateurs) et sur mobile via son appli Ghostery Privacy Browser.
Attention cependant, le fait d’effacer tous les cookies et données du navigateur, de naviguer en privé ou d’utiliser un anti-tracker ne vous protège pas contre l’espionnage sur Internet de manière générale. Pour que votre adresse IP ne soit pas traçable, vous devez utiliser un VPN, tel que Kaspersky VPN, et pour bloquer les techniques les plus avancées d’espionnage utilisées par les pirates informatiques, vous devez utiliser des logiciels spécialisés.

Pour obtenir une protection totale, nous vous conseillons le logiciel antivirus le plus complet de la référence Kaspersky, Kaspersky Total Security, qui propose à la fois un VPN et des boucliers contre l’espionnage de votre webcam, le suivi de site web, un anti-keylogger (qui enregistrent ce que vous tapez sur votre clavier) et, de manière générale, contre toutes les menaces existantes sur Internet.

Découvrez Kaspersky Total Security