Quel anti-malware utiliser sur Android en 2020 ?

Quel que soit le système concerné, l’installation d’un anti-malware demeure complémentaire à celle d’un antivirus. Ce logiciel de sécurité est tout aussi indispensable pour les systèmes fonctionnant sous Android.

De quelles menaces peut-il protéger ? Quel anti-malware pour Android faut-il choisir pour sécuriser un smartphone ou une tablette ? Sur quelles fonctionnalités peut-on s’appuyer pour effectuer sa sélection ?

Qu’est-ce qu’un malware ?

Le malware est une catégorie qui regroupe plusieurs programmes informatiques nuisibles. On y retrouve les virus, mais ils ne constituent pas la seule menace pour les systèmes. À ce titre, le terme est souvent employé pour définir d’autres applications et logiciels dangereux.

Il convient toutefois de bien les distinguer afin de comprendre la différence entre un antivirus et un anti-malware.

Le principe de sécurité reste le même, mais le degré de protection est susceptible de varier selon la conception et la capacité des utilitaires à reconnaître un malware spécifique.

On retrouve alors :

  • Les vers informatiques : ils peuvent saturer un système, espionner l’activité d’un poste ou encore offrir un accès dérobé aux pirates.
  • Les chevaux de Troie : un logiciel apparemment anodin dissimule un programme malveillant qui infecte un ordinateur ou même un appareil mobile.
  • Les ransomwares : un blocage partiel ou total d’une ou de plusieurs machines dont le responsable exige le paiement d’une rançon, souvent versée en cryptomonnaie, pour une remise en l’état du matériel.
  • Le pharming : le principe repose sur un piratage des réseaux DNS pour renvoyer vers des sites frauduleux.
  • Les roguewares : il s’agit de faux logiciels de sécurité.

D’autres menaces sont également à considérer, comme les RAT (remote administration tools) qui prennent le contrôle à distance d’un système ou les bombes de décompression. Celles-ci saturent l’espace de stockage jusqu’à faire planter la machine.

Faut-il installer un antivirus sur son smartphone ou sa tablette Android ?

Qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’une tablette, les appareils mobiles qui fonctionnent sous Android sont aussi exposés à ces logiciels malveillants.

Le téléchargement d’une application non vérifiée, y compris sur le Google Play Store, ou la navigation internet constituent des facteurs à risque. 

Dans ce contexte, l’emploi d’un anti-malware pour Android est particulièrement recommandé. Il vous prémunit contre l’altération de votre appareil et, surtout, le vol de données personnelles.

Celles-ci peuvent déboucher sur des fraudes bancaires, une usurpation d’identité ou encore le vol d’identifiants et de mots de passe ; que ceux-ci soient utilisés offline ou online. 

Quels sont les meilleurs anti-malwares pour Android en 2020 ?

Au même titre que l’offre pour Windows et Mac OS, il existe plusieurs anti-malwares pour Android. Là encore, le principe de sécurité reste au cœur des préoccupations des développeurs.

Toutefois, on note des disparités dans les fonctionnalités et le niveau de protection. Parmi les logiciels actuellement disponibles, on peut s’attarder sur : 

  • Malwarebytes : une sécurité conçue pour les systèmes Android, mais qui intègre peu d’options dédiées à un usage pour les particuliers, notamment l’absence d’un pare-feu ;
  • Bitdefender : il garantit la sécurité des appareils pour une utilisation standard, y compris en ligne, mais il ne dispose pas d’une fonctionnalité antivol ;
  • Avast Mobile Security : en complément de la fonction anti-malware, il propose la gestion et la filtration des SMS, ainsi que des appels téléphoniques. En revanche, le nombre de détections de « faux positifs » est relativement important.
  • Kaspersky Internet Security for Android, il s’agit d’un logiciel de sécurité qui offre une excellente protection pour les smartphones et les tablettes. Compatible avec Android Wear pour simplifier son usage, cette solution se démarque notamment par le blocage immédiat des applications et des fichiers suspects. Elle prémunit l’utilisateur contre les sites web frauduleux. Le paramétrage des accès se révèle précis et modulable pour les téléphones mobiles, la gestion des SMS et des appels évite l’espionnage et l’intrusion de potentiels pirates. Le système de géolocalisation est également préservé. On apprécie aussi l’intégration d’une fonctionnalité antivol pour protéger les données personnelles.
  • Kaspersky Internet Security for Android : la version pour Android de Kaspersky Internet Security comprend un module « Machine Learning ». L’intelligence artificielle dispose d’une option d’apprentissage automatique qui permet de prendre en charge les dernières menaces identifiées.
Découvrez Kaspersky Total Security