Les antivirus sur iOS sont-ils utiles ?

De nombreux systèmes d’exploitation sont exposés à des risques d’infection. Cela vaut notamment pour Windows ou Android qui requièrent une protection antivirus. Quant aux équipements conçus par Apple fonctionnant sous iOS, le cas est un peu plus particulier à appréhender. Faut-il prévoir un antivirus pour son iPhone ou son iPad ? Quelles précautions convient-il de prendre pour se prémunir d’éventuelles infections ?

Faut-il installer un antivirus pour iPhone ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe pas d’antivirus iOS disponible en téléchargement sur la plateforme de l’App Store. Il s’agit d’une volonté d’Apple qui garantit une sécurité optimale de son système d’exploitation. Cela vaut également pour les iPhones et les iPads, et ce, quelle que soit la version utilisée.

Apple : une stratégie efficace pour ne pas avoir à installer un antivirus iOS

Pourquoi l’iOS d’Apple ne nécessite-t-il pas d’antivirus, quand il existe de nombreux antivirus pour Android ? La réponse tient à sa conception. Chaque application fonctionne grâce au concept du sandbox, littéralement « le bac à sable ». Le principe repose sur l’isolement des applications lancées dans un environnement indépendant. Il n’y a pas d’interactions avec d’autres dispositifs qui fonctionnent en direct ou en tâche de fond. En l’absence de risque d’altération ou de falsification, l’OS se prémunit alors contre les infections de virus, de malwares et autres logiciels malveillants. L’exécution reste uniquement cantonnée au sandbox qui lui est dédié. 

Pour éviter de devoir installer un antivirus sur son iPhone ou son iPad, la politique d’Apple se distingue également par : 

  • un strict contrôle des fonctionnalités et des applications disponibles dans la boutique App Store avant leur mise à disposition ;
  • le fait de limiter l’installation sur tous les appareils iOS : mobile, tablette.

Il n’est donc pas nécessaire de prévoir l’installation d’un antivirus pour iPhone. On peut néanmoins se tourner vers des applications aux fonctions précises si l’on souhaite mettre en place un contrôle parental ou un réseau privé de type VPN. Cela permet aussi de se protéger contre les tentatives d’hameçonnage et de phishing. Celles-ci usent de moyens détournés et de falsifications diverses pour voler des données personnelles par le biais du mailing, généralement.

À noter qu’il existe des solutions antivirus pour Mac et leur système d’exploitation. C’est le cas de Kaspersky Internet Security. Consultez également notre guide « Comment savoir si on a un virus sur mac »

6 conseils pour protéger votre iPad

En l’absence d’antivirus iOS, la sécurité est optimale sur les appareils Apple. Toutefois, cela ne dispense pas d’observer certaines règles de précaution, notamment pour utiliser un iPad et surfer sur le web.

Améliorer la sécurité de son code d’accès

Par défaut, le code d’accès se compose de quatre chiffres sur certaines versions d’iOS. Il est conseillé de se rendre dans les paramètres (Touch ID), puis de désactiver l’option « code simple » et de personnaliser son code numérique ou alphanumérique.

Mise à jour d’iOS

Au même titre que Windows et Android, iOS bénéficie de mises à jour régulières. Autorisez leur téléchargement et leur installation lorsque vous recevez une notification. Avant de la lancer, il est recommandé de réaliser une sauvegarde de votre iPad, puis de la poster sur votre espace iCloud ou iTunes. Une précaution très pratique pour se prémunir d’éventuels ransomwares qui bloquent le système.

Prévoir la géolocalisation de son appareil

Si la sensibilité et la protection des données sont une préoccupation parfaitement légitime, le vol de votre iPad n’est pas à négliger. Assurez-vous d’avoir configuré correctement la géolocalisation de votre appareil dans le paramétrage des restrictions.

Navigateur Internet : quelles précautions ?

Que l’on utilise Safari ou tout autre navigateur pour surfer sur Internet, le mode navigation privée reste le moyen le plus sûr pour protéger vos données et votre activité. Certains modules sont également disponibles pour renforcer la sécurité de l’iPad.

Sécuriser l’écran de verrouillage

Afin de restreindre l’accès aux enfants ou aux personnes non autorisées à utiliser votre iPad, pensez à retirer les notifications importantes de votre écran de verrouillage. Par exemple, des mails, des échanges ou des données confidentielles. 

Bien gérer les autorisations liées à ses applications

Selon son usage, une application peut avoir accès à différentes informations, y compris sur votre iPad. Dans ce cas, il est important de contrôler et, si nécessaire, de restreindre les autorisations par le biais des menus réglages ou confidentialité. Il vous suffit ensuite de sélectionner l’acceptation ou le refus par rapport aux données et aux fonctionnalités présentées.

Découvrez Kaspersky Total Security