Antivirus et virus informatique : définitions

Actuellement, trois millions de nouveaux programmes malveillants seraient mis en ligne chaque jour par des hackers ayant pour la plupart une motivation financière. Expert dans le sujet, le Kaspersky Lab affirme que 30 % des utilisateurs d’ordinateur dans le monde ont été victimes d’au moins une attaque de malware au cours de l’année 2018. Devant ce danger réel et sérieux de notre époque, posséder un antivirus est devenu indispensable pour naviguer en toute sécurité sur le Web.

Antivirus : définition

Un antivirus a pour définition d’être un logiciel permettant de se protéger face aux virus informatiques dans leur ensemble, c’est-à-dire tous les programmes et techniques malveillants conçus et mis en ligne par des hackers.

Historiquement, on estime que la première tentative réussie pour stopper un virus serait intervenue à la fin des années 80. Le premier cas rendu public d’une menace de piratage informatique neutralisée date de 1987, et concerne le virus Vienna stoppé par un hacker allemand nommé Bernd Fix. Avec la prolifération des virus informatiques que connaissait cette époque, plusieurs sociétés ont alors commencé à recruter des experts informatiques capables de produire des solutions informatiques les protégeant face à ce type de menaces : les antivirus.

De nos jours, il existe un marché important de l’antivirus avec de très nombreuses marques produisant des logiciels de protection, dont la plupart sont en français. C’est notamment le cas du logiciel gratuit Avira et des trois antivirus payants de référence de Kaspersky : Kaspersky Antivirus, Kaspersky Internet Security et Kaspersky Total Security.

Un virus informatique, c’est quoi exactement ?

Nous parlons ici de virus au sens courant du terme (celui que l’on trouve dans un dictionnaire), c’est-à-dire un programme dont le code est écrit par des pirates informatiques dans le but de se propager rapidement à d’autres ordinateurs. Le mode opératoire d’un virus au sens large est de copier ou d’intégrer des fichiers, logiciels et e-mails, qui sont au départ non infectés et qui joueront le rôle de fichier hôte pour le virus.

Fonctionnement d’un antivirus : comment ça marche ?

Comme nous l’a montré cette définition, un antivirus est un logiciel conçu pour être à la fois capable d’identifier, de contenir et d’éradiquer l’ensemble des menaces informatiques malveillantes existant sur Internet.

L’identification du virus

L’antivirus peut identifier le virus de deux façons :

  • De manière automatique en analysant les fichiers entrants sur votre ordinateur
  • Lorsque vous lancez l’outil analyse de votre antivirus sur votre ordinateur (mémoire vive, disque dur interne, etc.), ou sur vos appareils périphériques.

Pour savoir si l’on a virus, la première étape des antivirus dans leur combat face aux menaces d’infection est de les déceler. Pour cela, la solution antivirus répertorie en son sein tous les virus connus à l’instant t, puis met à jour cette liste au fil du temps pour ne pas se laisser dépasser par des pirates informatiques se renouvelant sans cesse. Le logiciel devra ensuite comparer les fichiers présents sur votre ordinateur avec ceux de sa liste, prêt à intervenir si l’un d’entre eux est assimilé à un virus.

La neutralisation du virus

Une fois le virus décelé, le logiciel antivirus le contient pour éviter sa propagation à d’autres fichiers de votre ordinateur ou de périphériques connectés. Si la menace a pu être identifiée avant de s’installer sur votre machine, celle-ci sera bloquée par l’antivirus. Si, en revanche, le virus se trouve déjà sur votre ordinateur, le logiciel procédera à la mise en quarantaine du virus.
Cette étape est généralement réalisée de manière automatique en même temps que l’envoi d’un message vous signalant que l’antivirus a trouvé une menace, et ce, afin d’éviter la propagation du virus et la multiplication des fichiers infectés.

La suppression du virus

La suppression du virus peut elle aussi être réalisée directement par l’antivirus dès que ce dernier a décelé et contenu l’infection. Cependant, il arrive que certains logiciels vous demandent l’autorisation avant de supprimer des fichiers, surtout s’il s’agit de fichiers système nécessaires au bon fonctionnement de votre ordinateur.

Découvrez Kaspersky Total Security